Les miniers installés en Guinée ont jusqu’au 31 mai pour présenter leur projet de raffinerie de bauxite avec un chronogramme. Un ultimatum qui sonne la fin de la récréation, mais qui ne sera pas simple à faire appliquer. 

Lisez tout l’article
Author: Marie-Pierre Olphand