Une croissance plus lente, plus inégale et plus fragile en 2022. Le pronostic, pas vraiment réjouissant, vient de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement. En cause, bien sûr : la guerre en Ukraine qui va affaiblir les économies émergentes et pourrait, en bout de course, attiser des révoltes. 

Lisez tout l’article
Author: RFI