Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ripostent contre la Russie. Les Vingt-Sept ont approuvé une série de sanctions à l’unanimité comme le gel d’avoirs et l’interdiction de visas pour certaines personnalités politiques russes. Mais la mesure de représailles la plus forte, c’est bien-sûr la suspension du projet de gazoduc Nord Stream 2 annoncée par le chancelier allemand Olaf Scholz hier mardi 22 février. Un projet aussi controversé que longtemps défendu par l’Allemagne…

Lisez tout l’article
Author: Aabla Jounaïdi