Le fisc britannique a annoncé hier la saisie de trois œuvres d’art numériques vendues sous forme de NFT. Cette nouvelle technologie issue de la « blockchain » est-elle un nouveau vecteur de fraude et de blanchiment d’argent ?

Lisez tout l’article
Author: Dominique Baillard