« Longtemps, nous avons exporté des matières premières brutes, sans avoir de retombées véritables sur nos économies. Le temps est venu de passer à la transformation et de faire du continent africain un pôle de développement des batteries et véhicules électriques », a déclaré, jeudi, le ministre de l’Industrie et des Mines de la République démocratique du Congo, Julien Paluku.

Lisez tout l’article
Author: The African Development Bank