Pour sa première tournée en Amérique latine, Antony Blinken s’est rendu en Equateur et en Colombie. Le début d’une opération reconquête pour le chef de la diplomatie américaine, dans une région où la Chine est de plus en plus influente.

Lisez tout l’article
Author: Dominique Baillard