Réunis à Venise ce week-end, les ministres des Finances des pays du G20, soit les 19 pays les plus riches du monde et l’Union européenne, ont dit oui à une taxation internationale des multinationales. Une réforme globalement saluée. Les ministres du G20 ont aussi appuyé l’initiative du Fonds monétaire international (FMI) pour augmenter l’aide aux pays les plus vulnérables afin qu’ils puissent surmonter la crise du Covid-19. Pour y parvenir, le FMI va augmenter ses réserves de « droits de tirage spéciaux » pour un montant équivalent à 650 milliards de dollars.

Lisez tout l’article
Author: Aabla Jounaïdi