Pour se doter des grandes infrastructures qui manquent tant à son développement, l’Afrique se tourne de plus en plus vers le privé. Exemple récent en République démocratique du Congo : le magnat australien des métaux Andrew Forrest est désormais présenté comme le futur bâtisseur du mégabarrage d’Inga.

Lisez tout l’article
Author: Dominique Baillard