Le président sénégalais, Macky Sall, a exhorté, jeudi, les États africains à ne pas céder leurs terres arables à des pays tiers ou à des multinationales, mais à mieux les valoriser afin d’atteindre l’objectif continental de nourrir l’Afrique et d’éliminer la faim d’ici à 2025.

Lisez tout l’article
Author: The African Development Bank