Près de deux milliards de musulmans s’apprêtent à observer le jeûne du ramadan comme chaque année. Pour ce mois sacré, beaucoup en profitent habituellement pour se rendre à la Mecque et accomplir le petit pèlerinage, la « Omra ». Mais pandémie oblige, seules les personnes vaccinées contre le Covid-19 seront autorisées à s’y rendre. Voilà des mois que les villes saintes de l’islam tournent au ralenti, privant le Royaume d’une source de revenus primordiale.

Lisez tout l’article
Author: Aabla Jounaïdi