En Afrique du Sud, le ministre de l’Énergie, Gwede Mantashe, a remis l’option du nucléaire sur la table, pour compléter le mix énergétique, et tourner la page du tout charbon. Le ministre souhaiterait développer un programme de 2500 M  d’ici 2030, et le régulateur Nersa invite les contributeurs qui le souhaitent à déposer leurs commentaires d’ici début février. Mais les ratages des années précédentes dans le dossier du nucléaire suscitent des interrogations.

Lisez tout l’article
Author: Claire Bargelès