Depuis que les Britanniques ont décidé de quitter l’Union européenne (UE), les Européens fantasment sur un transfert massif des activités de la City vers le continent. L’exode des services financiers n’a pas eu lieu, mais en ce premier jour du Brexit, les marchés londoniens se posent encore beaucoup de questions sur leur avenir.

Lisez tout l’article
Author: Dominique Baillard