Le déficit budgétaire des États-Unis a grimpé de plus de 3 000 milliards de dollars cette année, a annoncé vendredi soir le département américain du Trésor. Des chiffres record, deux fois plus importants que ceux enregistrés lors de la crise financière de 2009. L’économie de la première puissance mondiale subit de plein fouet les conséquences du coronavirus. C’est, rappelons-le, le pays le plus touché au monde par la pandémie, devant l’Inde et le Brésil, avec à ce jour plus de 218 000 morts et 8 millions de personnes contaminées.

Lisez tout l’article
Author: RFI