Officiellement, c’est à la demande du gouvernement français que LVMH renonce à racheter Tiffany. Vexée, la fiancée américaine riposte en justice. Quelles sont les réelles motivations de l’État et du champion mondial du luxe ? 

Lisez tout l’article
Author: Dominique Baillard