Les restrictions visant l’équipementier chinois Huawei se concrétisent en France. Bouygues Telecom va retirer 3 000 antennes de téléphonie mobile Huawei dans l’Hexagone d’ici 2028, précise l’opérateur pour des raisons de sécurité du futur réseau 5G, et sur demande du gouvernement français. Bouygues Telecom estime le délai de huit ans raisonnable mais négocie une compensation financière avec l’État.

Lisez tout l’article
Author: RFI